← Retourner au sommaire

Une visite au musée de l’école de Bothoa

18/03/2020

Si vous passez vos vacances en Bretagne dans les côtes d’Armor, nous vous recommandons la visite du musée de l’école de Bothoa à Saint Nicolas du Pelem.
Voilà une jolie façon de revivre à travers la salle de classe où les enfants portaient des blouses d’école marine ou des tabliers d’école gris, à travers la maison de la maitresse qui elle aussi portait un uniforme scolaire ou une blouse d’école grise, la vie de l’école en 1930.

Dans cet endroit, tout est d’époque. Le poêle à bois devant lequel les jeunes écoliers en tabliers d’école bleu venaient se réchauffer. Sont d’époque également, les pupitres, sur lesquels les élèves en blouse ou tablier d’école vert ou rouge travaillaient et faisaient leur page d’écriture. Les encriers dans lesquels les jeunes écoliers qui portaient des blouses d’école unies pour éviter les taches d’encre sont eux aussi d’époque. Enfin la blouse ou le tablier d’école du maitre est d’époque. Rien n’a changé et il est ainsi étonnant de se retrouver 90 ans en arrière pour découvrir la vie des écoliers qui portaient des tabliers d’école pour étudier et la vie du maître qui portait une blouse d’école.

Dans cet univers scolaire , vous pourrez découvrir des animations prévues pour les petits en tabliers d’école et les plus grands avec ou sans blouse d’école.

Vous pourrez également retrouver des expositions thématiques sur le thème de l’école, des tabliers d’école, des blouses d’école, des habitudes scolaires, des uniformes scolaires.

C’est vrai que à cette époque, la question de l’uniforme scolaire était moins importante. Les élèves portaient tous une blouse d’école ou un tablier d’école à l’école publique. L’uniforme scolaire n’était pas encore d’actualité.

A l’occasion de votre visite, vous pourrez visiter une salle de classe ou les élèves se retrouvaient assis à leur pupitre en tablier d’école fille rose ou en tablier d’école garçon marine. Vous pourrez dans cette salle retrouver le plaisir d’écrire à la plume, comme le faisaient les élèves de l’époque habillés en blouse d’école maternelle ou en tablier d’école imprimé. Vous allez retrouver ou découvrir en vous installant à un pupitre, les sensations dans une salle de classe de 1930, sensations qu’ont vécues vos grands parents ou vos arrières grands parents installés à leur pupitre en tabliers d’école fille pour celles qui étaient à l’école des filles et en tabliers d’école garçons pour ceux qui étaient à l’école primaire des garçons.

En ce qui concerne la cour de récréation, les jeux étaient différents à l’époque et les activités des élèves habillés en blouse d’école unie ou en tablier d’école mixte marine étaient variées.
Chaque matin, les jeunes élèves arrivaient à l’école avec leur tablier d’école, qui n’était pas un uniforme scolaire car l’uniforme scolaire comme les vêtements d’uniforme n’étaient pas imposés. Les élèves jouaient aux billes accroupis dans la cour relevant leur blouse d’école si celle ci les gênait pour jouer. Les écoliers jouaient au cerceau et n’étaient pas gênés par leur tablier d’école car celui ci était court. Heureusement d’ailleurs que le tablier d’école mixte ou bien le tablier d’école fille rose était court car cela facilitait les jeux dans la grande cour.

Pour jouer à la marelle, les filles relevaient leur tablier d’école. Les petites filles n’étaient pas embarrassées par leur blouse d’école fille bleu pour sauter à la corde.

Nous vous proposons de retrouver le charme de cette ambiance d’autrefois, où les enfants chantaient, criaient, jouaient tous habillés avec leur blouse d’école ou leur tablier d’école mixte dans la grande cour, avec ses tilleuls et le maître ou la maîtresse qui surveillaient les écoliers revêtus lui aussi d’une blouse d’école.

Pendant la visite de ce musée qui permet de revivre l’ambiance de l’école primaire dans les années 30 quand les enfants avaient l’obligation de porter une blouse d’école fille ou un tablier d’école garçon, il vous sera proposé d’entrer dans la première maison de la maîtresse de Bothoa, un logement de fonction pour l’institutrice en blouse d’école. Retrouvons son mobilier, son poêle, sa chaise sur laquelle elle rangeait son tablier d’école en rentrant chez elle. Pour elle non plus, l’uniforme scolaire n’était pas imposé. En revanche, la blouse d’école pour les maîtres et les maîtresses était de mise.

Ce charmant musée prend vie en accueillant des groupes, des scolaires ou des péri-scolaires.

La vocation de ce musée de l’école est variée. Il propose un véritable voyage dans l’école d’antan en blouse d’école ou en tablier d’école.

Que vous soyez seul avec ou sans tablier d’école, entre amis, en famille, en groupe tous habillés en tablier d’école ou avec vos élèves habillés dans l’uniforme scolaire de votre établissement ou habillés avec le tablier d’école au logo de votre école, un véritable voyage dans le temps et un retour aux années 30 vous attend.

On vous proposera par exemple de faire une dictée. Habillés en tablier d’école ou pas, le maitre en blouse d’école grise vous proposera de plongez votre porte plume dans l’encrier et de commencer une dictée. Attention à ne pas vous faire des taches d’encre sur votre traditionnel tablier d’école bleu ou votre blouse d’école fille marine. Vous pourrez également pendant un après midi, habillés en tablier d’école garçon, en tablier d’école fille, venir tester vos connaissances et votre niveau scolaire en suivant les épreuves du certificat d’études primaires. Dans ce cas, vous pourrez, comme les élèves de l’école d’antan revêtus chaque jour de leur blouse d’école maternelle ou de leur tablier d’école primaire rédiger une rédaction. Vous pourrez aussi faire une dictée et répondre à des questions. On vous propose également de mettre à l’épreuve vos connaissances en arithmétique, vos connaissances en sciences, vos connaissances en géographie et vos connaissances en histoire.

Alors c’est parti, enfilez votre tablier d’école garçon marine, votre tablier d’école maternelle rose, votre tablier d’école primaire gris ou votre blouse d’école fille bleu ciel et retournez à l’école primaire comme en 1930 pour tester vos connaissances et voir si vous avez le même niveau que vos anciens dans les matières de base ou si vous avez oublié les bases de la dictée, de l’orthographe et du calcul mental.

 


Retour
en hautRetour
en hautRetour
en hautRetour
en haut