← Revenir au sommaire

Histoire de l'uniforme scolaire en France : du XVI ème siècle à nos jours !

2019-10-30

XVI ème siècle : Apparition de l'uniforme scolaire en Angleterre

L'Histoire raconte que c'est en Angleterre que sont apparus pour la première fois les uniformes dit "scolaires". Avant d'être mis en place dans les écoles d'élites, l'uniforme fit son apparition dans des écoles caritatives, comme la Christ's Hospital School, qui avaient pour vocation d'éduquer les enfants les plus pauvres. Les écoliers portaient une redingote bleue.

Pour la petite anecdote : en 2011, les élèves de la Christ's Hospital School ont voté à 95% pour le maintien de l'uniforme original de l'école.

 

1802 - Apparition du lycée en France

Napoléon, qui souhaite réformer et réorganiser le système éducatif en France, établit les lycées par la loi du 1er mai 1802. La discipline dans ces écoles est alors très militaire, et les élèves sont tenus de porter un uniforme (qui se rapproche de l'uniforme militaire).

 

1968 - L'uniforme scolaire est totalement abandonné

En 1968, la France fait face à l'une des plus importantes crises étudiantes de son histoire. L'uniforme est alors complètement abandonné, à part dans quelques écoles privées.

 

2003 - L'uniforme scolaire revient dans le débat politique

Xavier Darcos, ancien ministre de l'Education Nationale, pense qu'adopter une tenue scolaire supprimerait " les différences visibles de niveau social ou de fortune". Il suggère à cette époque de créer un uniforme scolaire pour les écoliers de France. Son projet ne sera pas retenu notamment par manque de soutien de son ministre, Luc Ferry.

 

2016 - L'uniforme est présent dans les programmes présidentiels

François Fillon et Marine Le Pen, candidats à l'élection présidentielle de 2017, inscrivent le port de l'uniforme dans leur programme. Le candidat des républicains avait d'ailleurs soutenu lors de sa campagne que porter l'uniforme scolaire forçait le " respect de l'autorité et le sens de l'effort".

 

2017- Jean-Michel Blanquer se dit favorable aux uniformes scolaires

Lors d'une interview sur Paris Match à propos de l'uniforme : " Dès lors qu'il existe une adhésion locale, cela peut-être une des réponses au consumérisme qui caractérise notre société, et accentue les inégalités sociales jusque dans la cours de récréation. [...] L'école de la République forme des citoyens, pas des consommateurs".

Après ce tour d'horizon, nous pouvons voir que les uniformes n'ont finalement jamais été imposés en métropole. Le port ou non de l'uniforme revient cependant régulièrement dans les débats publics. Dernièrement, Jean-Michel Blanquer, actuel ministre de l'Education Nationale, a affirmé vouloir permettre "aux établissements qui le veulent" de mettre le port de l'uniforme dans leurs chartres. Mais ce n'est pas le cas pour nos départements d'Outre-Mer où le port de l'uniforme est plus que répandu dans les groupes scolaires. En Martinique, par exemple, c'est plus d'un-tier des établissements qui imposent le port de l'uniforme à leurs élèves.


Retour
en hautRetour
en hautRetour
en hautRetour
en haut